La révolution numérique

par Jean Luc
La révolution numérique
  • Le Monde des Maths 3: La révolution numérique
  • La belle histoire des révolutions numériques: De l'électronique aux défis de l'intelligence artificielle
  • Révolution numérique, révolution culturelle ?

L’avènement de l’ère numérique a modifié en profondeur notre façon d’envisager les activités économiques, les marchés et les entreprises. Cette mutation est notamment perceptible au travers de la digitalisation des entreprises qui ont adopté de nouveaux business models pour s’adapter aux évolutions technologiques, réglementaires et culturelles du XXIème siècle.

Il convient ainsi de comprendre en quoi la digitalisation remet en question les business models traditionnels (BMT) et comment elle engendre un nouvel écosystème économique dominé par les dynamiques digitales.

Le bouleversement des secteurs d’activité

La digitalisation impacte tous les secteurs d’activité sans exception. Toutefois, certains domaines sont plus touchés que d’autres par cette révolution numérique.

Les secteurs les plus concernés

  • Le commerce : avec le développement du e-commerce, les consommateurs délaissent progressivement les points de vente physiques au profit des plateformes en ligne. Les commerçants doivent donc constamment optimiser leur présence digitale pour fidéliser leur clientèle.
  • L’industrie : l’automatisation et la digitalisation des processus de fabrication rendent obsolètes certains métiers et améliorent notamment la productivité et l’efficacité organisationnelle. L’industrie 4.0 redessine ainsi les business models industriels de nombreuses entreprises.
  • L’éducation : le numérique offre de nouvelles possibilités en termes de formation et d’apprentissage (MOOCs, e-learning) permettant aux établissements de proposer des parcours personnalisés à leurs étudiants. Les écoles et universités doivent également veiller à l’employabilité de leurs diplômés dans une économie où les métiers se transforment rapidement et où la réactivité est plus que jamais déterminante.

Les secteurs émergents

La digitalisation crée également de nouveaux secteurs d’activité ou redéfinit certains domaines traditionnels. Parmi ceux-ci on peut citer :

  1. Les plateformes d’économie collaborative : elles mettent en relation consommateurs et prestataires, offrant ainsi une nouvelle alternative aux services traditionnels (Airbnb, BlaBlaCar, Uber).
  2. Le Big Data : l’exploitation massive des données générées par l’usage quotidien du numérique crée des opportunités pour les entreprises qui peuvent mieux cerner les besoins de leurs clients et optimiser leurs processus internes.
  3. L’intelligence artificielle : elle permet aux entreprises de développer de nouveaux produits et services sur mesure, de gagner en efficacité opérationnelle et d’optimiser leur rentabilité (chatbots, recommandations personnalisées, automatisation des tâches).

Transformation digitale et évolution des business models

L’avènement du numérique entraîne une remise en question permanente des modèles économiques existants. Les entreprises doivent ainsi s’adapter rapidement pour rester compétitives et survivre face à des concurrences de plus en plus agressives.

De la valeur ajoutée aux services

Au cœur de cette transformation, nous assistons à un passage d’un modèle axé sur la création de valeur ajoutée (production de biens et de services) à une logique orientée vers la satisfaction des besoins clients à travers des services innovants.

  • Le déplacement de la chaîne de valeur : autrefois centré autour du produit, le business model traditionnel évolue désormais pour se focaliser sur l’expérience client et la proposition de valeur unique qui permettra à l’entreprise de se démarquer de ses concurrents.
  • La personnalisation : les consommateurs attendent aujourd’hui des offres adaptées à leurs besoins, leur profil et leurs préférences. La digitalisation permet aux entreprises de répondre à ces attentes grâce à l’émergence de nouveaux outils et technologies (big data, machine learning, IA…).
  • L’importance de l’écosystème : dans une économie de plus en plus collaborative et interconnectée, il est essentiel pour les entreprises d’évoluer au sein d’un écosystème dynamique et attractif afin de maintenir leur croissance et de bénéficier des synergies avec d’autres acteurs.

Les modèles économiques digitaux

Face à cette évolution, de nouveaux modèles théoriques ont vu le jour pour aider les entreprises à naviguer dans les méandres de la transformation digitale.

  • Le modèle Osterwalder : il s’agit d’un outil visuel qui permet de représenter les différents éléments constitutifs du business model de l’entreprise et ainsi de faciliter la compréhension et la communication entre les acteurs en présence. Il repose notamment sur 9 composants clés : la proposition de valeur, les segments de clientèle, les canaux de distribution, la relation client, les sources de revenu, les ressources clés, les activités clés, les partenaires clés et la structure des coûts.
  • Le Business Model Canvas : développé par Alexander Osterwalder et Yves Pigneur, ce modèle graphique offre une représentation schématique et synthétique des éléments clés d’un business model digital dynamique.

L’avènement des entreprises numériques

Dernier maillon de cette chaîne de transformations, la digitalisation a donné naissance à un nouveau type d’entreprise au cœur des bouleversements économiques que nous observons au quotidien : l’entreprise numérique.

  • La start-up : souvent innovantes et réactives, elles reposent généralement sur des modèles économiques digitaux qui leur permettent de prendre rapidement des parts de marché face à des concurrents plus traditionnels.
  • Les géants du numérique : Google, Apple, Facebook, Amazon ou encore Microsoft constituent autant d’exemples d’entreprises aux valeurs astronomiques qui ont su profiter de la digitalisation et de l’économie des plateformes pour imposer leurs modèles et leurs visions du monde.
  • Les entreprises traditionnelles : elles aussi doivent repenser leur organisation, leur business model et même leur culture afin d’intégrer les avancées technologiques et digitales qui bouleversent les marchés.

Ainsi, la digitalisation représente un enjeu majeur pour toutes les entreprises quel que soit leur secteur d’activité. Elle entraîne une évolution profonde des business models traditionnels et engendre de nouvelles opportunités économiques. Il appartient désormais aux entreprises de prendre part à cette révolution numérique et de se réinventer pour rester compétitives.

Votez pour cet article
  • La Révolution Multivers: Le jumeau numérique au coeur du renouveau industriel européen
  • Schizophrénie numérique: La crise de l'esprit à l'ère des nouvelles technologies
  • Objets connectés - La nouvelle révolution numérique

Vous pourriez aussi aimer